Articles



Wyndham Lewis at Windsor
Abstract: IΝ THE LATE SUMMER of 1942, while I was visiting St. Michael’s College, Toronto, I walked over to Sherbourne Street, ...

Yankee at the Court of Judge Haliburton
Abstract: M OF HALIBURTON’S HUMOUR derives from his constant and skilful use of the anecdote, retailed almost always by Sam Slick, ...

Yin Chin
Abstract: (For Sharon Lee, whose real name is Sky, and Jim Wong Chu) she is tough, she is verbose, she has ...

You May Think This, But: An Interview with Maggie de Vries
Abstract: Valerie Raoul (VR): As a specialist in autobiography and gender, I’m interested in your book from that point of view. ...

Yves Thériault : Un vert avant la lettre
Abstract:

Cet article vise à démontrer comment Yves Thériault, en insistant sur l’importance de la nature dans la plupart de ses ouvrages, fut l’un des pionniers littéraires du mouvement vert. Après une brève esquisse des grandes lignes du débat environnemental et quelques remarques sur la présence de la nature dans la littérature québécoise en général, nous procédons à une saisie globale de la sensualité inhérente de la nature chez Thériault pour ensuite étudier en plus de profondeur la façon dont l’indigène interagit avec son monde ambiant. Le rôle de ce dernier est de donner l’exemple à suivre dans toute tentative de résoudre les nombreux problèmes environnementaux auxquels nous faisons face. Le maintien harmonieux de l’équilibre naturel s’érige en métaphore pour le maintien harmonieux de toute relation humaine.